Les virus sont les agents causals les plus fréquents de la grippe intestinale. Parmi ces virus, les plus répandus sont surtout le Rotavirus, l’Adénovirus et l’Astrovirus. Cependant, des bactéries telles que l’Escherichia coli , le Campylobacter et la shigella peuvent aussi être responsables de la maladie. Que l’étiologie soit une bactérie ou un virus, les symptômes sont assez ressemblants. C’est une maladie du péril fécal et les germes sont retrouvés en grandes quantités dans les selles de la personne contaminée.

 

Comment se transmet la grippe intestinale ?

La transmission de la grippe intestinale peut se faire de façon directe c’est-à-dire de personne à personne ou indirecte par l’intermédiaire d’un environnement contaminé ou d’un vecteur tel que des aliments souillés. Les germes peuvent ensuite s’introduire dans l’organisme en ingérant ces aliments. Cette transmission est favorisée par des germes disséminés dans l’environnement. C’est à partir des symptômes comme les diarrhées et les vomissements que vous pouvez consulter un médecin .

 

Quels sont les symptômes de la grippe intestinale simple ?

Les manifestations cliniques de la grippe intestinale n’apparaissent pas tout de suite après l’introduction des micro-organismes responsables dans l’organisme. Pour que les symptômes se développent, il faut un délai de 4 à 72 heures après le contact avec les germes, c’est la période DITE d’incubation.

La diarrhée est le symptôme principal et le plus fréquent de la grippe intestinale. Elle est caractérisée par sa survenue brutale sans prodrome (signe annonçant la survenue de la maladie), le caractère fécal ou afécal des selles et le volume qui est variable. Des signes accompagnateurs sont souvent présent, ce sont surtout les douleurs abdominales qui sont parfois diffuses, à types de pesanteur ou de crampe et d’intensité variable, les nausées et les vomissements (alimentaires surtout), les suées, les céphalées (maux de tête) et l’anorexie (c’est la perte de l’appétit).

Au cours de la grippe intestinale, il peut y avoir une fièvre modérée sans altérations de l’état général. En l’absence de complications, l’évolution est bénigne avec une rémission spontanée (guérison) en moins de 3 jours.

 

Quels sont les symptômes d’une grippe intestinale compliquée ? 

Ces complications de la grippe intestinale surviennent surtout chez les nourrissons, les personnes âgées, les immunodéprimées. Elles sont marquées par des symptômes qui s’aggravent aux files des heures ou qui durent plus de 3 jours. Les déshydratations sont fréquentes et les patients s’exposent à des risques élevés notamment les enfants. D’autres manifestations peuvent aussi être détectées, surtout dans le cadre d’une infection bactérienne grave, ce sont les fièvres très élevées, les frissons, l’émission de selles glairo-sanguinolente ou purulente…

En présence de ces symptômes, une consultation chez un médecin s’avère nécessaire pour une meilleure prise en charge de la grippe intestinale.

 

Comment traiter les symptômes de la grippe intestinale ?

La grippe intestinale simple ne requiert en général aucun traitement puisqu’il s’agit d’une pathologie bénigne avec rémission spontanée. Cependant, l’évolution des symptômes doit être surveillée pour rechercher d’éventuelles complications. Pour améliorer le bien-être de la personne atteinte, il faut diminuer les symptômes. Par exemple pour les diarrhées, il faut manger correctement en évitant les repas qui accélèrent le transit intestinal (laitages, crudités, fruits…). Par contre, il faut favoriser les aliments tels que le riz qui réduisent la diarrhée.

 

Pour éviter les complications de la grippe intestinale comme la déshydratation, il faut assurer un apport hydrique suffisant par les boissons (comme le coca-cola), des soupes, des tisanes, le thé… En cas d’apparition des symptômes de complication, il revient au médecin de voir quelles seront les attitudes thérapeutiques efficaces pour mieux les gérer.

 

Quelle attitude pour éviter d’attraper la grippe intestinale et ses symptômes ?

 

Pour éviter, la grippe intestinale et ses symptômes, il existe quelques moyens recommandés. Ces moyens se basent surtout sur des mesures d’hygiène simple comme se laver les mains après avoir été aux toilettes puis appliquer des gels hydroalcooliques dessus. Il existe aussi des vaccins contre les agents causals de la grippe intestinale (surtout le rotavirus) qui sont utilisés pour les personnes à risques.

6 commentaires

  1. Bonjour, j’aimerais des petits conseils svp jeudi j’ai eu les symptômes de la Grippe, mon chéri à était me chercher du FERVEX a la pharmacie cela sembler me convenir sauf que depuis j’ai eu super mal a la tete et a la nuque, je vais en diarrhées et j’ai des envies de vomir … svp aider moi

    Répondre

    • Bonjour,

      Je vous invite à contacter un médecin au vu de vos symptomes médicaux. Bon courage.

      Répondre

    • bonjour ..moi aussi j’ai une grippe j’ai les memes symptômes ….mal de tete l’estomac envie de vomir ….je prends que des efferalgants tout iras mieux dans quelquesjours

      Répondre

    • Riz, tisane (verveine). Si, comme beaucoup de nos concitoyens vous ne vous lavez pas les mains en sortant des toilettes, sachez que votre problème vient de là ! Ma mère disait : mieux vaut perdre 5 mn sous le robinet, qu’une 1/2 journée chez le médecin. De là vient ma phobie des microbes…. je lave tout ! légumes avant de les éplucher et après, car en épluchant vous déposez les impuretés sur la chair ; la viande (car vous n’avez pas la certitude que votre boucher s’est lavé les mains en sortant des toilettes ; les fruits (d’autant qu’en grande surface, tout le monde les palpe…). De plus je ne mange jamais chez mes amies, à moins de proposer de cuisiner moi même…
      Prenez aussi l’habitude de vous laver les main en rentrant chez vous (bien savonner et pas les passer une seconde sous l’eau comme je l’ai vu chez une amie, chez qui, d’ailleurs je ne mange ou bois jamais rien…), car vous avez ramassé un tas de microbes (touché des mains – certainement sales – ; touché des poignées de portes contaminées par des mains sales, tripoté les cheveux (nid à microbes) pour les mettre derrière l’oreille etc.
      Avec ce « régime » (que vous devez infliger à vos proches… lol), je n’ai jamais eu de problème intestinal… faites comme moi !
      Bonne santé ! Cordialement

      Répondre

  2. Etant tout juste passé par là et n’ayant jamais eu ja gastro auparavant, j’ai était le premier étonné moi aussi d’avoir des courbatures en plus comme symptôme… Avec du repos et les bons medicaments, on s’en remet ! ;)

    Répondre

  3. J’ai les même symptômes n’est cela fait déjà 2 jours que faire????

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Parse error: syntax error, unexpected ''); ?>"></a>.</div> ' (T_ENCAPSED_AND_WHITESPACE) in /homepages/46/d472319214/htdocs/wp-content/themes/picochic/footer.php on line 4