grippe

Les virus de la grippe sont des virus hautement variables génétiquement, c’est-à-dire qu’ils peuvent se modifier et changer de forme. Cette modification entraine l’apparition d’une nouvelle variante de virus (mutant) qui échappe à la réaction immunitaire induite par les anciens virus ou les vaccins. Cela explique pourquoi tous les ans, il faut de nouveaux vaccins. Les virus responsables de la grippe sont de trois types : le type A, B et C. Les types A et B sont les plus concernés par les mutations.

 

Parmi ces virus, le type A est le plus menaçant et meurtrier, car il a été la cause de plusieurs pandémies (l’infection touche plusieurs continents ou même la population mondiale) avec des mortalités élevée. En plus, il présente encore des sous-types tels que la souche H1N1, H5N1… Le type B peut aussi causer des épidémies de grippe, mais ses symptômes sont moins importants que celles du type A. Le type C est le moins nocif d’entre eux, car il n’entraine que des troubles très simples avec très peu de risque de complication.

 

La grippe : comment se transmet-elle ?

 

Il existe deux modes de transmission de la grippe : une transmission interhumaine et une transmission inter-espèce.

La transmission interhumaine se fait à l’aide des gouttelettes de salive projetées au cours de la toux ou des sécrétions nasales éliminées au cours de l’éternuement d’une personne infectée. Ces gouttelettes peuvent ensuite être inhalées par une personne et les virus vont se déposer au niveau de ses voies respiratoires. Le virus va se multiplier et induire des réactions inflammatoires à l’origine des manifestations de la grippe.

La transmission inter-espèce (surtout de l’animal à l’homme) peut se voir dans certains cas, principalement avec le virus de type A. C’est le cas qui se produit avec la grippe aviaire par exemple.

 

La grippe : comment se manifeste-t-elle ?

 

Les manifestations cliniques de l’infection grippale ne sont pas spécifiques, mais dans la plupart des cas, elles disparaissent en moins d’une semaine. Cependant, dans les formes de grippe simple, il existe une fièvre qui peut être modérée ou élevée, des signes respiratoires comme la toux, l’éternuement, les pharyngites, les rhino-pharyngites. Il existe aussi des signes tels que les céphalées (maux de tête), les douleurs musculaires…

 

Les manifestations de la grippe compliquée sont surtout dues à des surinfections bactériennes. Ces surinfections surviennent surtout chez des personnes ayant des pathologies sous-jacentes telles que les maladies cardiaques, les bronchites… Il est nécessaire d’allez chez le médecin en cas d’aggravations des signes, d’associations des signes avec une douleur thoracique, de fièvre trop élevée.

La grippe : Comment la traiter ?

 

Le traitement de la grippe repose sur l’utilisation d’antiviral pour lutter contre les virus, mais aussi sur des médicaments qui visent à réduire les symptômes. Ces médicaments sont surtout utilisés pour les personnes à risques.

 

La grippe : Comment l’éviter ?

 

La prévention de la grippe se repose essentiellement sur la vaccination. Les autres médicaments renforcent seulement l’action de la vaccination. Les mesures d’hygiène telles que le lavage des mains sont aussi importantes pour éviter la grippe. Des moyens naturels comme l’Echinaché permettent également renforcer la prévention en stimulant le système immunitaire.

Laisser un commentaire

Anti-Spam Quiz: